About the author

Related Articles

10 Comments

  1. 1

    SALFAC - Vanessa

    Après une avalanche d’emails nous qualifiant de « vendeurs de purificateurs d’air et de détecteur de monoxyde de carbone » (ce que nous sommes), des appels téléphonique dont nous tairons les qualificatifs, nous décidons de publier un droit de réponse de ce syndicat « vendeurs de cheminées à l’éthanol ». Vous ne m’enlèverez pas de l’esprit que mettre une flamme dans un intérieur (peut importe sa nature) détériore la qualité de l’air.
    NP

    LA VERITE SUR LE SCANDALE DES CHEMINÉES A L’ETHANOL

    Le syndicat des Fabricants, Distributeurs et Importateurs d’Appareils Fonctionnant à l’Alcool (SAFALC) reste surpris de la violente campagne de déstabilisation menée par la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) et UFC Que Choisir suite à l’avis publié le 11 décembre 2008. Cette action médiatique a été parfaitement orchestrée pour nuire à tous les acteurs ayant développé depuis quelques années cette filière. Cette attaque a été sans commune mesure avec l’utilisation de ces appareils et pose un certain nombre de questions sur l’intervention de la CSC.

    Reply
  2. 2

    SALFAC - Vanessa

    Après une avalanche d’emails nous qualifiant de « vendeurs de purificateurs d’air et de détecteur de monoxyde de carbone » (ce que nous sommes), des appels téléphonique dont nous tairons les qualificatifs, nous décidons de publier un droit de réponse de ce syndicat « vendeurs de cheminées à l’éthanol ». Vous ne m’enlèverez pas de l’esprit que mettre une flamme dans un intérieur (peut importe sa nature) détériore la qualité de l’air.
    NP

    LA VERITE SUR LE SCANDALE DES CHEMINÉES A L’ETHANOL

    Le syndicat des Fabricants, Distributeurs et Importateurs d’Appareils Fonctionnant à l’Alcool (SAFALC) reste surpris de la violente campagne de déstabilisation menée par la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) et UFC Que Choisir suite à l’avis publié le 11 décembre 2008. Cette action médiatique a été parfaitement orchestrée pour nuire à tous les acteurs ayant développé depuis quelques années cette filière. Cette attaque a été sans commune mesure avec l’utilisation de ces appareils et pose un certain nombre de questions sur l’intervention de la CSC.

    Reply
  3. 3

    lola - ALFRA

    Dans ce cas, arrêtez de respirer !

    Commentaire laissé par un revendeur de cheminée à l’éthanol. Appréciez le niveau!! Air Naturel

    Reply
  4. 4

    lola - ALFRA

    Dans ce cas, arrêtez de respirer !

    Commentaire laissé par un revendeur de cheminée à l’éthanol. Appréciez le niveau!! Air Naturel

    Reply
  5. 5

    Théo

    Le chauffage bois est-il toxique pour la santé ? Est-il vraiment écolo ?
    C’est un rapport sur la combustion du bois et la qualité de l’air d’Atmo Rhône Alpes qui a allumé le feu. Le bois-énergie émettrait de nombreuses substances toxiques, dangereuses pour la santé mais aussi pour la qualité de l’air. Des assertions tempérées par les professionnels du bois qui préconisent avant tout un bon usage de cette énergie. Fumer nuit gravement à la santé. Mais la fumée du bois aussi. C’est en tout cas ce qu’avance le rapport d’Atmo Rhône-Alpes* sur les risques sanitaires du bois-énergie. Selon le rapport, « plusieurs éléments factuels incitent à un encadrement de l’usage du bois-énergie, surtout dans le chauffage individuel, les émissions de polluants présentant des risques sanitaires élevés, plus importants qu’avec les autres combustibles ».
    Résultat : une polémique très fumeuse qui échauffe la filière bois, notamment l’ADEME* et les industriels du secteur.
    Il faut dire que le rapport est à charge contre l’énergie-bois. Outre les éléments dégagés normalement dans une combustion complète – CO2* et H2O* -, d’autres substances s’ajoutent en cas de combustion incomplète : monoxyde de carbone, suies, goudrons, charbon, COV*, HAP*, dioxines, etc. « Ces particules fines présentent un impact sur la santé, car elles ne sont pas retenues dans les narines et la gorge mais pénètrent profondément dans l’organisme jusqu’aux poumons puis dans le sang, explique même l’ITEBE* sur son site internet La fraction dite organique de ces particules ainsi que les suies sont réputées particulièrement nocives ». Évidemment, tout dépend du type de chauffage choisi : « entre la meilleure valeur (chaudière à condensation ÖKOFEN sur banc d’essai) et la moins bonne (cheminée ouverte), on passe de 20 g/GJ à 750 g/GJ », relativise l’ITEBE.

    Reply
  6. 6

    Théo

    Le chauffage bois est-il toxique pour la santé ? Est-il vraiment écolo ?
    C’est un rapport sur la combustion du bois et la qualité de l’air d’Atmo Rhône Alpes qui a allumé le feu. Le bois-énergie émettrait de nombreuses substances toxiques, dangereuses pour la santé mais aussi pour la qualité de l’air. Des assertions tempérées par les professionnels du bois qui préconisent avant tout un bon usage de cette énergie. Fumer nuit gravement à la santé. Mais la fumée du bois aussi. C’est en tout cas ce qu’avance le rapport d’Atmo Rhône-Alpes* sur les risques sanitaires du bois-énergie. Selon le rapport, « plusieurs éléments factuels incitent à un encadrement de l’usage du bois-énergie, surtout dans le chauffage individuel, les émissions de polluants présentant des risques sanitaires élevés, plus importants qu’avec les autres combustibles ».
    Résultat : une polémique très fumeuse qui échauffe la filière bois, notamment l’ADEME* et les industriels du secteur.
    Il faut dire que le rapport est à charge contre l’énergie-bois. Outre les éléments dégagés normalement dans une combustion complète – CO2* et H2O* -, d’autres substances s’ajoutent en cas de combustion incomplète : monoxyde de carbone, suies, goudrons, charbon, COV*, HAP*, dioxines, etc. « Ces particules fines présentent un impact sur la santé, car elles ne sont pas retenues dans les narines et la gorge mais pénètrent profondément dans l’organisme jusqu’aux poumons puis dans le sang, explique même l’ITEBE* sur son site internet La fraction dite organique de ces particules ainsi que les suies sont réputées particulièrement nocives ». Évidemment, tout dépend du type de chauffage choisi : « entre la meilleure valeur (chaudière à condensation ÖKOFEN sur banc d’essai) et la moins bonne (cheminée ouverte), on passe de 20 g/GJ à 750 g/GJ », relativise l’ITEBE.

    Reply
  7. 7

    marinette

    Ben, t’as pas vu la pub à la télé ?
    On rejette aussi du CO2, alors, oui, faut pas acheter ses merdes de cheminées à l’ethanol

    Reply
  8. 8

    marinette

    Ben, t’as pas vu la pub à la télé ?
    On rejette aussi du CO2, alors, oui, faut pas acheter ses merdes de cheminées à l’ethanol

    Reply
  9. 9

    lou

    TROP de CO avec une cheminée à l’éthanol de merde, le monoxyde de carbone tue !
    Faites votre choix

    Reply
  10. 10

    Bien d'accord

    Merci de faire des articles comme celui-ci!
    Pour ceux qui sont encore sceptique quand aux danger de ce genre de cheminée. La commission de la sécurité de consommateurs a publié ceci:

    ils y dénoncent les danger de ces cheminées

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2014 Powered By AirNaturel